Page 3 sur 4

Re: Un drôle de gars, ce Nallet

Publié : 07 févr. 2012, 10:37
par dorgda
Racing : Rien de confirmé pour Nallet
Jacky Lorenzetti, président du Racing-Métro, a indiqué mardi qu'un accord avait été trouvé pour une prolongation de Lionel Nallet mais que rien n'avait été confirmé, ouvrant la porte à un départ du deuxième ligne international.
Et si Lionel Nallet quittait finalement le Racing-Métro ? En fin de contrat au terme de la saison, le deuxième ligne international français (35 ans, 71 sélections) était tombé d’accord avec le club francilien pour une prolongation. Mais le départ précipité de son ami Sébastien Chabal pourrait modifier la donne, comme l’a confirmé à demi-mot Jacky Lorenzetti mardi en conférence de presse. « Avec Lionel Nallet, on a eu un accord mais rien n'est confirmé. On doit se voir avec Lionel la semaine prochaine et on va en parler », a précisé le président du Racing-Métro.
Vu sur rugby365

Re: Un drôle de gars, ce Nallet

Publié : 15 févr. 2012, 19:17
par Robb Stark
Ben personnellement je ne trouve pas cette déclaration à la pression tres tres classe... evoquer la famille Nallet, mettre la pression sous pretexte que ce n'etait pas signé a cause de l'administratif... En public... Bof bof

Re: Un drôle de gars, ce Nallet

Publié : 15 févr. 2012, 20:37
par la crapouille
betis a écrit :une bonne nuit de sommeil , et ça ira mieux demain
Ca c'est de l'optimisme Bétis. :D :lol:
Je crois quand meme que leurs soucis seront là demain mais chut.... :lol:
Une grosse perte pour le club si Nallet ne devait pas resigner. Des mecs comme lui avec une telle expérience ça ne va pas courir les rues.
Et les autres 2ème lignes déjà en place sont tout de meme moins performants que lui. ;)

Re: Un drôle de gars, ce Nallet

Publié : 16 févr. 2012, 10:41
par Racingmec
la crapouille a écrit : Une grosse perte pour le club si Nallet ne devait pas resigner. Des mecs comme lui avec une telle expérience ça ne va pas courir les rues.
Et les autres 2ème lignes déjà en place sont tout de meme moins performants que lui. ;)
+ 1 000 000

Quelle perte ça serai effectivement :?

Re: Un drôle de gars, ce Nallet

Publié : 16 févr. 2012, 12:04
par dorgda
Racingmec a écrit :
la crapouille a écrit : Une grosse perte pour le club si Nallet ne devait pas resigner. Des mecs comme lui avec une telle expérience ça ne va pas courir les rues.
Et les autres 2ème lignes déjà en place sont tout de meme moins performants que lui. ;)
+ 1 000 000

Quelle perte ça serai effectivement :?
Bon je joue mon optimiste j'annonce qu'il va resigner :mrgreen:
Il nous aime YOYO :D

Re: Un drôle de gars, ce Nallet

Publié : 16 févr. 2012, 12:20
par Racingmec
Rugby - RM92

Lorenzetti tient à Nallet

"En marge de la conférence de presse qu'il a tenue ce mercredi, Jacky Lorenzetti a précisé les choses quant à l'avenir de certains cadres du Racing-Métro, à commencer par Lionel Nallet. «Il n'a pas encore prolongé, mais on va tout faire pour, a déclaré le président du club francilien. On aurait pu signer il y a deux mois, mais il y avait l'administratif: une clause, une virgule,... Il faut qu'on regagne le coeur de Nallet, qu'on regagne sa confiance, que Nallet se décide. Je crois qu'il est bien au Racing, sa femme, ses enfants aussi. J'espère qu'il va prolonger.» C'est en tout cas chose faite pour cinq joueurs, dont les noms n'ont pas été précisés par le patron du Racing." -R.B.


Nous aussi !!!!!

Re: Un drôle de gars, ce Nallet

Publié : 16 févr. 2012, 13:57
par Ovilois
betis a écrit :je pense que c'est la pression beaucoup trop forte de la journée qui donne ce genre de phrases ....
comme chargé la presse , dans ces cas la on ne fait plus venir la presse non plus à la croix de bernie
tout est excessif , on n'utilise plus la presse non plus pour faire la promotion en avant matchs , il faut etre logique
jusqu'au bout.
une bonne nuit de sommeil , et ça ira mieux demain 8-)
A mon avis la pression il a déjà du en avoir plus dans sa carrière, et il doit savoir la gérer.... Il a eu raison de remettre les journaliste à leur place au bout d'un moment faut qu'ils arrêtent de balancer des infos pour faire le buzz!
Ca deviens facile d'être journaliste on balance 30 000 rumeurs en une saison et quand certaines sont juste on balance un petit "comme nous vous l'avions révélé....." et voilà le tour est joué on deviens crédible. Par contre pour publier un droit de réponse qui les contre-dit y'a plus personne ^^

Quand a réunir la presse en avant ou après match personne ne les forces a venir (a part peut être la récéption qu'il y a après la conférence :roll: )

Re: Un drôle de gars, ce Nallet

Publié : 17 févr. 2012, 11:25
par Sebeuh93
Voici quelques infos ce jour dans l'Equipe :cry:
Dimanche dernier, Philippe Saint-André a libéré le XV de France jusqu'au prochain rendez-vous des VI Nations. L'occasion pour les joueurs de retrouver leurs clubs respectifs pour la 18e journée du Top14 avant de revenir à Marcoussis, ce dimanche, et préparer le match face à l'Ecosse. Pour Lionel Nallet, les retrouvailles ont un goût amer, entre agacement et remise en question. Car, même si le président Jacky Lorenzetti jure le contraire, le Racing vit des heures sombres et les Franciliens ont déjà baigné dans plus de sérénité.
Le 7 février, le président Lorenzetti abordait ouvertement le cas de son capitaine en conférence de presse, affirmant vouloir le voir «dès son retour de Marcoussis.» Après avoir perdu Chabal et vécu la fronde de la quasi-totalité des joueurs, le Racing souhaiterait éviter le départ d'un des symboles forts des Ciel et Blanc. Oui mais voilà, Lionel Nallet n'a pas mâché ses mots dans le Parisien, ce vendredi : «On s'est rencontrés avec Jacky lundi midi. Il y a deux mois, j'avais donné mon accord. Il s'est passé beaucoup de choses depuis. La situation a changé. Tout ce tracas au Racing m'a un peu agacé lorsque j'étais à Marcoussis.» Et si Lorenzetti considère les journalistes responsables de l'emballement médiatique autour d'une crise qui, selon lui, n'en n'est pas une, Nallet ne va pas dans ce sens : «Il y a un malaise. Le contexte est assez lourd. Aujourd'hui, je me pose la question de rester au Racing ou pas.» Tout est dit.
« A un moment donné, il faut quand même savoir s'arrêter.»
Mercredi, lors de la conférence de presse où il a confirmé le maintien de Pierre Berbizier au poste de manager, Jacky Lorenzetti a aussi affirmé vouloir regagner «le coeur et la confiance» de l'international. Le départ de Sébastien Chabal, son ami avant d'être son coéquipier, a contrarié Lionel Nallet qui reste pourtant libre de ses décisions : «Quelle que soit ma décision future, cela n'entamera pas notre amitié. Nous ne sommes plus des gamins.» Et de la lucidité, l'homme de 35 ans en a. Il sait qu'on ne lui proposera pas un contrat de trois ans et s'oriente donc, en toute sérénité, vers sa dernière année. Il avoue aussi être en contact avec Lyon et Grenoble et ne prendra sa décision qu'après le Tournoi. Une fin de carrière dont il souhaite profiter au maximum, avec les Bleus et en Top14. L'occasion pour lui de se sentir vivant encore un an : «Je n'aime rien davantage que finir à genoux, dans la douleur. C'est là que je ressens le plus de choses. J'ai besoin de cette souffrance.» Passionné mais pas fou, Lionel Nallet conclut : «A un moment donné, il faut quand même savoir s'arrêter.»

Re: Un drôle de gars, ce Nallet

Publié : 17 févr. 2012, 11:34
par dorgda
Bon on apprend rien de ce qu'on savait deja mais j'espere que Nallet restera car on va manquer de leader :(

Re: Un drôle de gars, ce Nallet

Publié : 17 févr. 2012, 13:50
par Templier92
Y a une interview de Nallet dans le Parisien du jour.

En gros, il avait donné son accord mais avec ce qui s'est passé, il réfléchit. Il avait reçu d'autres propositions en France fin 2011 qu'il avait refusées et maintenant il rouvre la porte.

Article dispo (votre adresse mél. par MP).