Fabrice Metz

Pour parler d'un joueur en particulier ...
chomelaregle
Messages : 5047
Inscription : 21 déc. 2009, 10:57

Fabrice Metz

Message par chomelaregle » 01 nov. 2012, 10:49

pasqu'après tout c'est un des grands espoirs du rugby francilien, voire français, à ce poste.

9h34 - Fabrice Metz découvre le portrait qui lui est consacré dans L'Équipe du jour.

Image


si quelqu'un à ce fameux article sur lui, dans l'équipe du jour, je suis preneur.

grandpoulpe
Messages : 1971
Inscription : 16 mars 2010, 22:22

Re: Fabrice Metz

Message par grandpoulpe » 01 nov. 2012, 12:09

pareil.
Pas favori du challenge 2020/2021

chomelaregle
Messages : 5047
Inscription : 21 déc. 2009, 10:57

Re: Fabrice Metz

Message par chomelaregle » 11 déc. 2012, 18:18

gaffe les mecs,
c'est après une rencontre de ce genre que Pelous a "détourné" Maestri et Fickou pour les faire signer au ST... faudrait pas qu'il récidive avec Metz.


EDI vs RM 92 - Metz : 'Pelous ? C'est un petit peu papa'

Image

PUBLIÉ LE 11/12/2012

Réveillé par Julien Brugnaut alors qu'il était en pleine sieste dans le club house du Centre d'Entraînement, Fabrice Metz s'est donné quelques minutes pour retrouver ses esprits avant de répondre aux questions. Toujours égal à lui-même, réservé en dehors du terrain, mort de faim sur, celui qui enchaîne les bonnes prestations sous le maillot Ciel et Blanc est heureux de son début de saison qu'il n'attendait pas si plein en temps de jeu.


Fabrice, lundi, pour la deuxième semaine consécutive, tu as été nommé dans le XV de la semaine du Midi Olympique...

C'est énorme ! Après le Stade Français, quand j'ai vu ça, j'étais heureux, fier. Et tout de suite je me suis dit : « il faut confirmer ça ». Ce week-end ça a marché, je suis très heureux. Il faut continuer.


Depuis le début de saison, tu enchaînes les feuilles de match. Un coup titulaire, un coup remplaçant, c'est une surprise ?

C'est complètement inattendu. Je pensais être là pour dépanner, boucher les trous. Mais pas du tout, je suis utilisé comme un joueur « normal ». Ça me fait très plaisir d'autant plus que c'est une surprise, j'ai pas mal de temps de jeu. Tout ça me permet de progresser.


Quand tu entends les louanges dressées par tes coachs, que ressens-tu ?

(Sourires gênés). C'est bizarre. J'en suis très heureux. Comme je disais tout à l'heure, je ne m'attendais pas à autant jouer. Je pensais que je serais le petit jeune qui aurait peut-être du temps de jeu mais pas tant que cela. Et avoir ce genre de compliments (il fait référence à une article paru dans la presse cette semaine) c'est génial, gratifiant. C'est une récompense du travail fourni.


C'est peut-être allé vite par rapport à ton vécu dans l'élite que de dire ça, mais sens-tu que ton statut a changé auprès de tes adversaires ?

Certains peuvent peut-être penser que le fait que je sois jeune l'on peut m'intimider dans quelques situations. C'est ce qui me fait avancer, je ne me laisse pas faire. Plusieurs personnes m'ont dit que, apparemment, sur le terrain je marque, entre guillemets, mon territoire. Que je ne me laisse pas faire... (Sourires une nouvelle fois gênés).


« Honoré d'avoir parlé avec Pelous »


Par contre, samedi, à l'issue de la victoire sur Edinburgh, un ancien illustre deuxième ligne, Fabien Pelous, t'a rendu visite dans le vestiaire. Impressionné ?

(Rires). Ça c'est énorme ! Vraiment ! En plus, au club, mes coéquipiers m'appellent Pelous et là de l'avoir rencontré... C'est un petit peu papa (rires). On a discuté. C'était sympa de parler avec cette grande figure du rugby français. Je suis sorti des vestiaires honoré d'avoir parlé avec un si grand joueur !


Sans être trop indiscret, que t'a-t-il dit ?

Que je commençais à avoir pas mal de temps de jeu, que je commençais à faire mon petit trou, que je devais continuer à bosser et ne surtout pas lâcher. C'est ce que je vais faire. Lorsque quelqu'un comme ça te dit ces choses-là, il faut les respecter. Ça m'a touché. Ça m'a donné encore plus envie d'aller de l'avant.

Et...
Qu'il aurait bien voulu avoir mon physique à mon âge...(Rires).


À te voir, on a cette impression que la pression coule sur toi. Que le passage entre le monde des Espoirs et des Pros s'est fait naturellement...
Je ne dirais pas que je n'ai pas de pression mais j'arrive à la canaliser sur le terrain. Après, en ce qui concerne les Espoirs et les Pros, ce sont deux mondes différents : le rugby, la vitesse de jeu...

« La touche doit devenir mon point fort ! »


Aujourd'hui tu en sais plus sur tes qualités au plus haut niveau. Quels sont les domaines dans lesquels tu dois t'améliorer ?

Ballon en main, je dois être plus puissant et perforant afin de créer des brêches dans les défenses adverses. Après, tout ce qui est jeu aérien, les déplacements en touche doivent être améliorés.


Pourtant tu commences à sauter en touche...

Oui et c'est sûr que depuis le début de la saison, c'est le jour et la nuit dans ce domaine. Mais je ne suis pas encore suffisamment satisfait de moi en touche. Il faut que cela devienne mon point fort !


Si l'on regarde de plus près, cette saison, excepté Toulon lors de la deuxième journée, tu es du XV de départ pour la quasi totalité des dits « grands rendez-vous »...

Ça me fait bizarre. (Sourires gênés une fois de plus). Dans mon optique, au début de saison, je me disais : « si je dois jouer cette saison, ce sera contre des soit-disant plus petits » ». Et puis pour ma première titularisation, je débute d'entrée à Clermont... Devant 18000 personnes ! Ça fait bizarre... Je ne sais pas... C'est énorme !


Vendredi, rebelote, vous affrontez Edinburgh, moins d'une semaine après le match aller. L'objectif est d'aller l'emporter pour croire en une qualification en quart de finale ?

C'est sûr, il faut aller l'emporter et se mettre ainsi dans de bonnes dispositions pour la suite. L'objectif sera également de conserver cette dynamique. Si on gagne Edinburgh et les Saracens à Nantes, alors la qualification pourrait être bien engagée. Ce serait énorme pour une première en HCup en ce qui me concerne.

betis
Messages : 6844
Inscription : 14 sept. 2009, 19:32
Localisation : paris .

Re: Fabrice Metz

Message par betis » 11 déc. 2012, 19:07

chomelaregle a écrit :gaffe les mecs,
c'est après une rencontre de ce genre que Pelous a "détourné" Maestri et Fickou pour les faire signer au ST... faudrait pas qu'il récidive avec Metz..
Ils ont assez de 2ème ligne à Toulouse ;)
Le Racing a besoin de lui pour contruire une grande équipe
"la balle à l'aile , la vie est belle"
RACING .

dorgda
Messages : 9275
Inscription : 27 déc. 2011, 17:36

Re: Fabrice Metz

Message par dorgda » 11 déc. 2012, 20:24

J'aime beaucoup ce joueur et je suis persuader qu'il touchera bientôt l'EDF.
Un grand travailleur de l'ombre qui arrive de temps en temps a etre dans lumiere ;)

la crapouille
Messages : 2683
Inscription : 18 sept. 2009, 11:36

Re: Fabrice Metz

Message par la crapouille » 13 déc. 2012, 20:39

Au début de saison je l'avais dis qu'il promettait ce joueur, contrairement à d'autres qui sont au racing. ;)
Il a un vrai potentiel et se bat toujours sur le terrain.
En revanche pour l'EDF, je pense qu'il va falloir attendre quelques années (après la prochaine Coupe du Monde :idea: ).

Gorkh
Messages : 2859
Inscription : 14 sept. 2009, 00:19
Localisation : Montrouge

Re: Fabrice Metz

Message par Gorkh » 13 déc. 2012, 20:44

la crapouille a écrit :Au début de saison je l'avais dis qu'il promettait ce joueur, contrairement à d'autres qui sont au racing. ;)
Il a un vrai potentiel et se bat toujours sur le terrain.
En revanche pour l'EDF, je pense qu'il va falloir attendre quelques années (après la prochaine Coupe du Monde :idea: ).
Faut voir. Si il continue à progresser au rythme actuel, il risque de devenir très rapidement incontournable. La prochaine coupe du monde est encore loin, il a le temps de se faire de la place.

dorgda
Messages : 9275
Inscription : 27 déc. 2011, 17:36

Re: Fabrice Metz

Message par dorgda » 01 juil. 2013, 21:03

Top révélations 2013: Metz, à l’Est, enfin du nouveau
Par Geoffray LASSALLE le 01/07/2013 à 15:33, mis à jour le 01/07/2013 à 15:40@RugbyramaFR
Fabrice Metz a été l’auteur d’une seconde saison tout à fait remarquable avec le Racing Métro, où il aura étonné par sa régularité malgré son jeune âge.


Lorsqu’il a commencé à l’école de rugby Mutzig Ovalie Molsheim dans le Bas-Rhin, Fabrice Metz ne s’attendait probablement pas à devenir quelques années plus tard, le premier Alsacien rugbyman professionnel. En 2008, il intègre le centre de formation du Racing Métro, mais à une condition, poursuivre ses études de menuiserie. Il fait ses classes au sein de l’effectif espoir francilien et ses journées se cisèlent entre le travail du bois le matin, l’entraînement l’après midi.

Avec son gabarit massif (1,96m ; 117 kg) et sa réputation de dur au mal, il hérite du surnom "Pelous". Ses débuts professionnels, il les effectuent lors de l’exercice 2011-2012, au stade Pierre-Antoine face à Castres. Les Racingmen s’imposent ce jour là 23-19. Lui, entre en jeu à la cinquante-cinquième minute et l’histoire retiendra son lourd plaquage asséné à Chris Masoe, en état de grâce à cette époque. Ces vingt-cinq minutes sont les seules jouées par Fabrice Metz avec la première cette année là.

La confirmation

La donne a sensiblement été différente pour lui lors de cette saison 2012-2013. Il a participé à vingt-quatre matchs sur les vingt-sept joués par les Ciel et Blanc en Top 14, se voyant même titularisé à neufs reprises. Il fait désormais parti du roulement habituel au poste de deuxième ligne du club francilien, alors que l’Alsacien n’est âgé que de 22 ans. D’une rare préciosité à ce niveau là, Fabrice Metz incarne l’avenir du pack francilien au même titre que Bernard Le Roux et Eddy Ben Arrous.

Sa densité physique lui procure une efficacité redoutable dans les rucks, étant aussi réputé pour sa propension à bien défendre et ses capacités de pousseur en mêlée fermée sont déjà reconnues. Comme ses camarades du centre de formation, il faudra qu’il confirme cette belle saison au sein d’un effectif qui s’est considérablement enrichi lors de ce dernier mercato. S’il y parvient, Fabrice Metz n’aura plus qu’une marche à gravir...

En bref:
22 ans ;
1,96m ; 117 kg
24 matchs de Top 14 en 2012-2013, 9 titularisations
Juste recompense pour ce joueur :D

Avatar de l’utilisateur
plektor
Messages : 3683
Inscription : 05 mai 2011, 08:50
Localisation : Versailles

Re: Fabrice Metz

Message par plektor » 22 mai 2015, 11:28

Metz prêté à l'USO pour 1 saison :
http://www.rugbyrama.fr/rugby/transfert ... tory.shtml

Gorkh
Messages : 2859
Inscription : 14 sept. 2009, 00:19
Localisation : Montrouge

Re: Fabrice Metz

Message par Gorkh » 23 mai 2015, 02:28

plektor a écrit :Metz prêté à l'USO pour 1 saison :
http://www.rugbyrama.fr/rugby/transfert ... tory.shtml
Autant dire adieu tout de suite à Metz.
Dommage, c'est un joueur dont j'aurais aimé qu'on fasse évoluer vers le très haut niveau. Il a pour moi toutes les qualités pour être un deuxième ligne complet.

Répondre