Benjamin Dambielle

Pour parler d'un joueur en particulier ...
dorgda
Messages : 10102
Inscription : 27 déc. 2011, 17:36

Re: Benjamin Dambielle

Message par dorgda » 29 juin 2016, 17:01

Dambielle couvre l'ouverture et l'arriere.
Il ne faut pas oublier que Dulin pourrait etre rappelé en EDf (ce qui serait logique vu ses prestations) et on a des chances de voir Dambielle aligné a l'arriere car Goosen ne va pas jouer tout les matchs

Bernard
Messages : 436
Inscription : 12 déc. 2015, 18:09

Re: Benjamin Dambielle

Message par Bernard » 29 juin 2016, 19:32

De plus, il a l'air d'avoir un bon caractère, a voir comment il essayait de réconforter Maxime après son exclusion dans le vestiaire

Anonyme du 92
Messages : 1376
Inscription : 04 sept. 2014, 15:13

Re: Benjamin Dambielle

Message par Anonyme du 92 » 10 sept. 2016, 09:26

l'équipe a écrit :Vous voilà titulaire face à Clermont, pour la première fois cette saison. Demi d’ouverture, c’est le poste le plus convoité au Racing 92 ?
Je pense que oui (sourire). Il n’y a que des internationaux, apparemment (Carter, Talès, Goosen). Sans compter qu’il y a un jeune qui va pointer prochainement, Franck Pourteau (20 ans, en provenance de Toulouse). Il a de belles qualités pour jouer au haut niveau. Mais on a besoin de tout le monde, on l’a vu la saison dernière. Et c’est en ça que faire partie de cet effectif est gratifiant. Parce qu’au bout il y a un titre de champion de France.

Comment vivez-vous cette concurrence ?
Très bien. Je préfère être au Racing, peu jouer et connaître l’émotion d’un titre plutôt que d’être dans un autre club. J’ai une histoire forte et personnelle avec le Racing 92. Ma vie est à Paris, c’est mon choix. J’ai intégré le club quand Pierre Berbizier et Gonzalo Quesada étaient aux commandes. Ils m’ont fait confiance. J’ai une relation saine avec le président et le staff actuel. Je connais la hiérarchie des joueurs, je travaille pour être performant. Je me fais plaisir quand je suis sur le terrain. Je suis dans un club prestigieux, avec de très grands joueurs : porter ce maillot est une chance.

Quel est votre statut ? Remplaçant de luxe ?
Je ne dirais pas de luxe (rires)… Je fais tout pour me mettre au niveau des meilleurs. Vous savez, j’ai vu passer Juan Martin Hernandez et Jonathan Sexton. Aujourd’hui, il y a Dan Carter, Rémi Talès, Johann Goosen, des grandes pointures, et moi je me situe en début de saison derrière ces joueurs-là, à attendre mon tour et me dire qu’il faut que je sois performant quand je serai sur le terrain. Au Racing, la charnière a beaucoup de responsabilités. Je n’ai pas une mentalité d’individualiste, je me mets au service du collectif, et c’est ma façon à moi d’inspirer confiance à mes partenaires. Cela dit, je ne m’entraîne pas pour regarder les autres jouer le week-end, je suis un compétiteur. Mon objectif, c’est de porter le maillot.

Vous pouvez aussi évoluer arrière. Comment gérez-vous cette polyvalence ?
Je ne m’y prépare pas particulièrement. J’ai assez d’expérience pour jouer en quinze. Mais je me concentre plus sur mon rôle de dix, qui a beaucoup d’importance dans notre système de jeu. Je peux suppléer à l’arrière sans aucune pression. Je connais les positionnements, la stratégie, j’analyse beaucoup le jeu de mes partenaires à la vidéo.

Quel est l’ouvreur qui vous a le plus inspiré durant votre carrière ?
Quand je suis arrivé au Racing, il y avait Juan Martin (Hernandez). Il jouait avec beaucoup de feeling, de sensations. Il avait une classe naturelle. Il ne calculait pas forcément à l’avance ce qu’il allait faire sur un terrain, et ça a été très inspirant pour moi. Ça m’a libéré. Je me suis dit qu’on peut tout tenter en se relâchant. A son contact, je me suis décontracté. On était amis, comme avec Juan Imhoff (ailier argentin du Racing 92). Je me retrouve en eux.

Que vous a apporté l'international irlandais Jonathan Sexton ?
Lui, il était très structuré. Il annonçait le jeu, guidait beaucoup ses partenaires. Il aimait être le centre de l’équipe, avoir l’attention de tous les joueurs. Il cherchait à avoir de l’autorité et tout le monde se reposait sur lui. A son contact, j’ai appris qu’il faut inspirer de la confiance. Et il y a eu l’arrivée de Dan...

Et donc ?
Lui, c’est vraiment un joueur à part. Être titulaire à l’ouverture dans un club où évolue Dan Carter, c’est un honneur. Quand je supplée des ouvreurs d’un tel talent, je me dois d’être au niveau. C’est pour cela que je travaille chaque jour. Mais je ne vais pas faire du Carter, je vais me concentrer sur ce que je sais faire...

En dehors du terrain, vous êtes ami avec Maxime Machenaud. Cette relation compte quand on fait équipe à la charnière, comme ce sera le cas samedi ?
On est arrivés en même temps au Racing 92, et j’ai eu l’occasion de disputer beaucoup de matches avec lui. Notre complicité, elle existe aussi en dehors du terrain et on la cultive. Mais en match, disons que je sais ce qu’il attend de moi, ce qu’il va faire, où je peux me situer sur le terrain par rapport à lui. Je sais comment il joue. On a une relation particulière du fait qu’on s’entraîne beaucoup ensemble, et depuis longtemps. Les automatismes sont là, et c’est très agréable. On n’a pas besoin de beaucoup se parler pour bien se comprendre.»

Avatar de l’utilisateur
plektor
Messages : 3683
Inscription : 05 mai 2011, 08:50
Localisation : Versailles

Re: Benjamin Dambielle

Message par plektor » 10 sept. 2016, 09:32

Il a une très grosse carte à jouer ce weekend.
Le staff a eu l'air d'aimer Goosen au centre, en l'absence de Carter (repos, blessure etc) il y a peut-être une place à prendre à l'ouverture pour Dambielle.

dorgda
Messages : 10102
Inscription : 27 déc. 2011, 17:36

Re: Benjamin Dambielle

Message par dorgda » 10 sept. 2016, 09:46

J'aime beaucoup ce joueur. Il n'est pas le plus clinquant mais il est toujours a fond et a une super mentalité

chomelaregle
Messages : 5262
Inscription : 21 déc. 2009, 10:57

Re: Benjamin Dambielle

Message par chomelaregle » 10 sept. 2016, 13:48

de mémoire, et en lisant les comms ces dernières années,
j'ai pas l'impression qu'il ait beaucoup déçu, comparé à Talès... :roll:

l'essai de Dupichot contre Oyo,
quand Dambielle se fait une mini passe au pied à lui même, suivit d'une passe dans le mouvement à Dupichot, tout en se faisant plaquer... :o

dorgda
Messages : 10102
Inscription : 27 déc. 2011, 17:36

Re: Benjamin Dambielle

Message par dorgda » 29 déc. 2017, 15:26

En fin de contrat avec le Racing 92 en juin prochain, Benjamin Dambielle (32 ans) vit certainement sa dernière saison dans le rugby professionnel.

Faute de proposition concrète dans la région parisienne, qu’il ne souhaite pas quitter pour des raisons privées, l’ouvreur formé à Auch et passé par Biarritz, Brive et La Rochelle aurait décidé de mettre fin à sa carrière et se consacrer pleinement à son projet de reconversion dans le coaching sportif. Dambielle joue au Racing 92 depuis 2012

AbaRa
Messages : 6355
Inscription : 08 déc. 2009, 23:50

Re: Benjamin Dambielle

Message par AbaRa » 29 déc. 2017, 15:33

Joueur sous-côté par le staff ... car il lui manquait des lignes sur le CV notamment par rapport à Talès ...
Pourtant notre jeux aurait été meilleur avec lui à l'ouverture à la place de Talès ...

chomelaregle
Messages : 5262
Inscription : 21 déc. 2009, 10:57

Re: Benjamin Dambielle

Message par chomelaregle » 29 déc. 2017, 20:00

AbaRa a écrit :
29 déc. 2017, 15:33
Joueur sous-côté par le staff ... car il lui manquait des lignes sur le CV notamment par rapport à Talès ...
Pourtant notre jeux aurait été meilleur avec lui à l'ouverture à la place de Talès ...


entièrement d'accord.

Répondre